Manor House

Moscou

Pendant ses jours de gloire, cette Grande Dame, une des propriétés Glebov dans la campagne proche de Moscou, offrait tout ce que l’aristocratie russe appréciait au dix neuvième siècle : la musique, la poésie, l’art, la philosophie, un art de vivre distingué et des promenades gracieuses au milieu des arbres et des allées des jardins. Bâtie en accord avec les principes palladiens d’équilibre et de proportion, sa rotonde d’entrée centre le Manoir tout entier sur une forme d’axe. Cependant, les années prospères du Manoir Nikolskoya furent interrompues par des troubles politiques, la révolution, la guerre et finalement le communisme. Il est ainsi passé de l’état de noble maison à celui d’un abri occupé par les Nazis ? Bombardé et partiellement détruit, il a suivi son chemin à travers les guerres et a fini par offrir un répit aux enfants malade comme sanatorium. Durant la seconde moitié du vingtième siècle, l’agencement autrefois équilibré fut divisé en plus petites sections pour servir de résidence collective. Détruit pour n’être plus qu’une simple ruine, son âme écorchée attira l’attention d’un nouveau propriétaire, dont l’ambition était de surpasser la tradition : restaurer le Manoir dans son agencement d’époque, préserver les terrains environnants et faire renaître l’intérieur avec une esthétique du vingtième siècle, tout en gardant les références historiques intactes.

Ma tâche était de juxtaposer l’histoire du manoir avec un design clair et contemporain qui résisterait à l’épreuve du temps – une approche nouvelle, en opposition à une restauration purement historique. Je me devais d’ignorer l’esthétique décorative traditionnelle et typique et d’incorporer des lignes simples, des pièces spacieuses, le confort contemporain et par dessus tout, en faire un endroit qu’on peut appeler maison.

Dans ce contexte d’agencement équilibré avec quatre suites au deuxième étage et deux au troisième, j’ai décidé d’utiliser les quatre saisons, le jour et la nuit pour l’inspiration de mon design. Et ainsi les plus grandes suites représentent l’Hiver, le Printemps, l’Eté et l’Automne, tandis qu’une autre est le Jour et enfin, la Nuit.

Avec l’utilisation des matières et des tissus les plus naturels, la palette de couleurs et l’esthétique globale, on ressent l’influence directe des terrains extérieurs – la mousse verte sur les arbres, les tons ambrés de l’automne, la fraicheur de l’été, et le sublime du printemps.